Dans le cadre du festival Periferia 2017, l’asbl O.S.T. a conçu  4 randonnées péri-urbaines, marches collectives pensées pour faire découvrir à des groupes d’une vingtaine de personnes les paysages méconnus voire mal-aimés de la périphérie Nord Ouest et Sud Est Bruxelloise.

Guidés d’un champ de coriandre à une bretelle d’autoroute interrompue et de zones industrielles en zones humides, les randonneurs-glaneurs voient leur traversée ponctuée de micro-expériences sonores, visuelles et gustatives qui viennent créer des frottements entre le paysage et la fiction. Sur des trajets de 8 à 10 km, ils sont ainsi invités à réinventer une cartographie de ces espaces contrastés, relégués dans les interstices de la vie urbanisée. 

Marais, forêts, passerelles et tunnels souterrains, parkings, friches, zones résidentielles et pavillonnaires, champ de patates et parkings à 4×4… Les parcours de ces promenades collectives sont le fruit d’une réflexion sur les contrastes et différences d’échelles qui viennent troubler le paysage dès lors que le tissu urbain s’étire pour se dissoudre dans la périphérie.

A la manière des naturalistes du XIXème siècle, promeneuses et promeneurs sont équipé.e.s d’un kit d’observation : paire de jumelles, appareil photo, carnet de prises de notes et de croquis.

Le kit est complété par un lecteur mp3, qui permet ponctuellement de confronter le cadre naturel à des créations sonores originales, mêlant enregistrements d’ambiances in-situ, matériaux d’archives, paroles de promeneurs et dérives poétiques.

MODULES ACTIVÉSMODULES ACTIVÉSMODULES ACTIVÉSMODULES ACTIVÉSMODULES ACTIVÉSMODULES ACTIVÉS
CETTE EXPÉRIENCE EST COMPOSÉE DES MODULES SUIVANTS:

CRÉDITS

Commanditaire:

City3

Équipe:

Benoit Lorent

Julie Guiches

Bram goots

Philippe Nicolas

Collaborateurs:

Création sonore : Frédérique Franck

Production : teresa Fajardo